Mot du Maire

Chères Seurroises, chers Seurrois,

Avec les beaux jours d’avril et de mai, la saison touristique a démarré en trombe. En effet, les chiffres de la fréquentation au camping de la Plage – en seulement trois semaines – ont bondi de 37,8 % par rapport à 2017. Au 18 mai, on comptabilise déjà 1 049 nuitées.
Espérons que l’été sera aussi prometteur !
Seurre confirme depuis plusieurs années être une vraie destination touristique. Avec nos magnifiques gradins, le tourisme fluvial devrait reprendre également son essor. Forts de cette réalisation, des statistiques montantes sur le nombre de touristes à vélos et des camping‑cars, nous avons entrepris d’accélérer les investissements.


L’Aire du Port de Seurre.
C’est ainsi que l’ancien camping municipal du port a été transformé en aire d’accueil pour camping‑cars. La ville de Seurre a réalisé les investissements pour un montant de 77 481 € HT et environ 28 000 € de subventions sont attendues (9 000 du Département et 19 000 de la Région). Les employés municipaux ont créé les dix plateformes qui permettront aux camping‑cars d’être sur un sol dur en cas de fortes pluies.
Le conseil municipal dans sa séance du 29 mars 2018 a baptisé cette nouvelle aire : « l’Aire du Port de Seurre ». Sa gestion complètement automatisée et sécurisée sera confiée à la société « Camping‑Car Park ». Je remercie la Communauté de Communes Rives de Saône qui a remis à la commune sa borne de vidange afin de limiter les coûts.


Le quai à gradins : un atout à exploiter.
Je salue la magnifique réalisation des gradins qui a été inaugurée comme il se doit le 12 mai avec des spectacles sur l’eau et dans la plus grande convivialité. Il nous incombe à présent d’animer et de dynamiser cette partie touristique de la ville. Il nous revient de faire descendre les plaisanciers de leur bateau afin qu’ils viennent découvrir notre belle ville de Seurre et ainsi consommer dans les commerces du centre‑ville. Il faut donc essayer de créer une ambiance, un lieu de vie, qui suscite l’envie de descendre ou de s’arrêter si l’on est en vélo, voiture
ou camping‑car.
C’est pourquoi la municipalité a souhaité faire un test cette année sur les mois de juin à août en proposant à un commerçant ambulant de s’installer afin de proposer des glaces, crêpes, gaufres et boissons fraîches.

 

 

L’intérêt du projet de revitalisation de notre centre-bourg.
Éric Houlley, vice‑président de la Région Bourgogne –Franche‑Comté chargé de l’aménagement du territoire nous a rendu visite le 17 mai afin de lui présenter notre stratégie de développement de la ville. Je rappellerai que la Région a bloqué une enveloppe de 750 000 € pour accompagner nos projets. Nous avons expliqué au vice‑président
la cohérence du développement touristique citée ci‑dessus et les deux projets phares qui seront déployés dans le cadre de notre convention centre‑bourg : la rénovation de la rue de la République pour le développement du commerce
et pour attirer de nouveaux citoyens ainsi que la rénovation du Quai du Nord prévue pour 2020.

Ces projets s’imbriquent naturellement dans la suite logique de nos actions déjà mises en place. Il convient de les mener au bout afin de transformer en profondeur notre commune. Mais le chemin est long et il nous faut être patients.

Les animations et le retour du vide-grenier.
Après une fête de l’environnement très réussie en avril, nos jumeaux Belges de Beauraing ont été accueillis du 10 au 13 mai pour fêter le 60e anniversaire du jumelage entre nos deux communes. Un jumelage de trois jours qui a tenu toutes ses promesses tant l’amitié et la fraternité entre les habitants de nos deux communes sont fortes. Je salue leur Bourgmestre Marc Lejeune qui a été à l’initiative en 2016 de la reprise de ces échanges que personne ne voudrait stopper maintenant. Les manifestations se succéderont avec la fête de la musique, les marchés nocturnes, la course cycliste et le triathlon. Cette année, il n’y a pas de championnat de France de vitesse inshore mais il reviendra l’an prochain, le dernier week‑end d’août.

Cependant, on peut se réjouir car la Société Saint‑Hubert du Val de Saône relancera en coopération avec la Ville de Seurre, le vide‑grenier sur les quais de Saône le dimanche 19 août. Il sera cependant limité en nombre d’exposants et son périmètre réduit car les mesures de sécurité à prendre aujourd’hui sont devenues très contraignantes.
Nul doute que si le soleil est au rendez‑vous, cette manifestation sera un succès.

Mes chers concitoyens, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à toutes et à tous, une heureuse saison estivale.


Le Maire, Alain Becquet